header banner
Default

Le 19 novembre 1969 marque le millième but de Pelé


Le "Roi", décédé ce jeudi 29 décembre, a inscrit plus de 1000 buts dans sa carrière.

Son millième contient une symbolique particulière.

Retour sur ce moment d'histoire du football.

C'est l'histoire d'un but marqué par une légende du football. Et pas n'importe quel but : le 1000e du "Roi" Pelé, la légende brésilienne qui s'est éteinte, ce jeudi 29 décembre, à l'âge de 82 ans. Cet exploit, il le réalise le 19 novembre 1969, alors qu'une panne de retransmission prive le monde du deuxième alunissage de la Mission Apollo 12 mais que des milliers de Brésiliens sont massés derrière leurs postes de télévision pour assister à cet instant historique pour le monde du ballon rond. 

Pour le Brésil et son "Roi", cette date ne pouvait être mieux choisie pour réaliser pareil exploit. Le peuple célèbre ce jour-là le drapeau national, institué en 1889 ; Pelé, lui, fête l'anniversaire de sa mère. Les caméras ont beau filmer en noir et blanc, elles fonctionnent sans problème, prêtes à immortaliser l'événement, en présence de 80.000 personnes en fusion. 

Scènes surréalistes

Il s'en faut de peu en première période pour que le "Roi" inscrive ce but. C'est d'abord le gardien argentin Edgardo Andrada, qui sera bien des années plus tard accusé d'assassinats pour le compte de la junte militaire de son pays (1976-1983), qui détourne son tir de l'extérieur du pied. C'est ensuite la transversale, encore elle, qui repousse son autre tentative. "Tu ne marqueras pas aujourd'hui", lancent à Pelé ses adversaires. L'un d'entre eux, Renê, marque même contre son camp, devant les pieds royaux qui se voyaient déjà "millénaires".

La fin du match approche quand, à la 78e minute, Pelé obtient une faute dans la surface. Il aura beau, plus tard, écrire dans son autobiographie que "le penalty est une façon lâche de marquer", jamais son exécution n'aura été aussi difficile à assurer. Car autour de lui, l'effervescence est à son comble et le "Roi" n'a pas le droit de se manquer.

Se déroulent, pendant quelques minutes, plusieurs scènes surréalistes. Qui voient des adversaires tour à tour parler avec le tireur, histoire de retarder l'échéance. Qui voient Pelé lui-même consoler, main sur l'épaule, l'auteur de la faute. Qui voient, enfin, un dernier joueur de Vasco, ballon en main, piétiner frénétiquement le point de penalty, comme pour créer une bosse sinon pour jeter un sort.

Le nombre 1000 dans le dos

Finalement, l'arbitre place le ballon sur le point de craie et Pelé, tranquille, les mains sur les hanches, s'élance enfin. Après une "paradinha" - un ralentissement de sa course au dernier moment -, il ouvre son pied et trompe sur sa droite Andrada, qui avait pourtant bien lu son tir et marque un historique 1000e but.

  • Lire aussi

    Lire aussi

    "Il a fait du football un art" : le monde rend hommage au "Roi" Pelé

Alors qu'il court se saisir du ballon au fond des filets pour l'embrasser, des dizaines de photographes, journalistes et supporteurs envahissent déjà la pelouse pour fêter le héros. Qui finit soulevé par la foule, avec son ballon si précieux toujours entre les mains, tandis qu'une nuée de micros tente de recueillir ses premiers mots. Le moment n'est solennel que pour les équipiers de Pelé, tous alignés sur la ligne médiane, qui assistent sans bouger à l'effusion de joie collective, jusqu'à ce que Pelé s'extirpe de la masse et vienne sauter dans les bras de chacun. À nouveau porté en triomphe par son gardien, Pelé finit par lâcher quelques mots aux médias, dédiant son but "aux enfants pauvres du Brésil".

C'est alors qu'un maillot lui est donné, floqué du nombre 1000 dans le dos. Il le revêt, avant d'entamer un tour d'honneur d'une vingtaine de minutes, sous les vivats incessants du Maracana. Au bout de quoi, il faut bien finir ce match ! Mais les dix dernières minutes n'ont plus d'importance pour personne.

Sources


Article information

Author: Jamie Cuevas

Last Updated: 1702978322

Views: 594

Rating: 4.1 / 5 (95 voted)

Reviews: 97% of readers found this page helpful

Author information

Name: Jamie Cuevas

Birthday: 1938-01-10

Address: 77724 Clifford Well Apt. 244, Dianaview, CA 54178

Phone: +3977904721169189

Job: Robotics Engineer

Hobby: Scuba Diving, Camping, Table Tennis, Orienteering, Chess, Geocaching, Horseback Riding

Introduction: My name is Jamie Cuevas, I am a honest, valuable, spirited, rare, talented, unguarded, intrepid person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.